Webzine enervé : 100% Indépendant | zéro pub, zéro profit | DIY
Dernièrement
Cartouche - A venir cover

Cartouche | A venir

20 juin 2017

Agnostic Front | Iron Chin (EP)

Agnostic Front
Iron chin | Agnostic Front
Iron chin | Agnostic Front

( Publié iniatellement sur amongtheliving.fr ) Que faire quand on est un groupe de la scène hardcore pour fêter ses 35 ans ? Sortir un album live ? Pas forcément une bonne idée quand on en compte déjà 3 officiels à son compteur. Un album de reprises ? Tellement attendu. Et pourquoi pas sortir un Ep sur lequel on trouverait un morceau écrit à la fin des années 80 et jamais sorti par le groupe à ce jour ?

C’est le choix fait par Agnostic Front, l’année de ses 35 ans de carrière. Ils ont donc enregistré Iron Chin, morceau qu’ils jouaient à l’époque en concert et qu’ils n’avaient jamais enregistré en studio. Et ce pour une bonne raison. Le groupe de oï américaine The Bruisers (où officiait Al Bar l’actuel chanteur des Dropkick Murphys), tombé amoureux de ce morceau lors d’une tournée commune avec le gang de Roger Miret et Vinnie Stigma, avaient demandé aux new-yorkais leur autorisation pour l’enregistrer en studio. Ces derniers acceptèrent et donnèrent le morceau au groupe originaire de Portsmouth. Avec le temps Iron Chin est devenu l’hymne du groupe The Bruisers, repris par de nombreuses formations oi et hardcore à travers le monde, au point que tout le monde oublia qu’il s’agissait à l’origine d’un morceau d’Agnostic Front.

Pour la petite histoire il est arrivé la même chose aux new-yorkais avec le morceau Crucified, morceau à l’origine écrit par le groupe de New-York Iron Cross (l’un des tout premiers groupes de oi américaine) et donné par ses membres à Agnostic Front. Joué systématiquement en concert et enregistré en studio sur au moins deux albums par le gang mené par Stigma et Miret, au point de devenir un véritable hymne dans la oi et la scène hardcore, le morceau fut longtemps considéré comme un morceau d’Agnostic Front et non une reprise.

Et alors ça donne quoi Iron Chin version Agnostic Front ? Tout simplement un pur morceau de oi aux sonorités hardcores, que les cadors de la scène anglaise n’auraient pas renié, qui débute sur un rythme mid-tempo et enchaîne sur des chœurs énormes propres au sing-along en concert, avec au passage un petit clin d’œil aux Bruisers. Pour l’occasion le groupe a demandé à Ramon GD de réaliser une pochette, qui rappelle les visuels des flyers et pochettes de la scène hardcore new-yorkaise des années 80. La face B du EP comporte une reprise des RamonesBlitzkrieg pop, que le groupe reprend maintenant sur scène depuis moins d’une dizaine d’années. Avec ces deux morceaux, le groupe en profite pour rappeler d’une certaine façon les racines punk et oi du hardcore. Et comme le dit si bien Roger Miret : « Never trust a hardcore kid that has not listened to punk »

(Pour être tout à fait exact le morceau était déjà présent sur la compilation Oi ! aint’ dead 5 – USA Attack sortie en fin 2016, mais le groupe, pour faire plaisir à ses fans et aux collectionneurs, a décidé de le ressortir en EP, sur le label Strength Records, label consacré à la oi et au hardcore dans lequel est impliqué Roger Miret). / Yann Fournier

A propos Abloc

Abloc
Zéro pub ! Zéro profit ! 100% indépendant - ABLOC est un webzine ( enervé ) animé par des actrices et acteurs de la scène punk DIY(DoItYourself) et/ou libertaire. Sujets de société, littérature, musique, BD, ciné etc... pas de limite ou de barrière pourvu que ça nous plaise.

Regardez aussi

Je vais rester

Je vais rester

Partis pour des vacances d’été à Palavas-les –Flots, Roland et Fabienne sont à peine arrivés …

Laisser un commentaire