Webzine enervé : 100% Indépendant | zéro pub, zéro profit | DIY
Dernièrement

Quoi de neuf chez CRASH disques ?

C’est le printemps et nos amis Marsu & Co sortent d’hibernation pour vous offrir quelques fleurs de saison en attendant l’été… Le label Crash Disques existe depuis 1994 et, comme ils le disent, « s’efforce depuis ses débuts de combiner implication sociale et contestataire, diversité culturelle, éclectisme musical, découverte artistique et expression populaire ». Et cette nouvelle fournée de productions ne va pas à l’encontre de leur propos…

100 grammes de tetes - Good stuffOn commence avec la bande-son de vos futures vacances au soleil avec les Catalans de 100 GRAMMES DE TETES qui reviennent avec un nouvel opus, Good Stuff ! Du bon matos ? Ah ben oui… Une quinzaine de morceaux reggae / ska cheminent leur bonhomme de chemin tout au long de ce disque, sans oublier les variations de styles (accents sonores méditerranéens divers, reggae roots de roots…). S’ils portent bien leur nom, cette galette devrait vous faire voyager tranquillement de votre canapé vers des contrées chaudes et parfumées, mais il est conseillé de plutôt aller les voir en concert car ça doit quand même bien vous décrasser le cerveau… Et les poumons ? Là, c’est moins sûr…

Les houlala - Plantation urbaineOn peut ensuite s’envoler au Québec pour retrouver LES HOULALA… Un groupe qui à ses débuts ne reprenait pratiquement que des morceaux des Français de Ludwig von 88 (on se souvient d’un concert fabuleux dans le squat Alternation il y a déjà pas mal d’années, où, les yeux fermés, on avait l’impression d’être à un concert des LV88 justement… Ils avaient poussé le vice jusqu’à inviter deux des trois membres des Ludwig pour quelques reprises surprises… Ambiance garantie !) Leur nouvelle livraison s’appelle Plantation urbaine et reste dans la lignée pure et dure du punk à la rock alternatif des années 1980, tant au niveau des paroles que de la musique. Cette dernière d’ailleurs, suit le mouvement. Du rock alternatif ? Oui, du vrai, à l’ancienne… Là aussi, pour en prendre un peu plein dans la gueule, faut aller les voir en live (oubliez pas vos cotillons et serpentins… Sinon de la bière, ils seront contents aussi…)

Inner terrestrial - Tales of terror

Bon, encore un petit pour la route ? Ben oui hein… L’album maudit par excellence, c’est celui des Anglais d’INNER TERRESTRIALS… Ce disque devait sortir il y a au moins vingt ans… J’exagère, mais c’est vrai qu’ils ont eu tout un enchaînement de problèmes et que cette sortie se fait avec au moins cinq ou six ans de retard, mais là, ça y est, il est bien là. On retrouve nos anarcho-punk-ska-reggae-dub préférés avec ces quatorze nouveaux morceaux de Tales of Terror toujours dans la lignée de leur mélange de styles qui fait danser et bouger comme pas deux. Il semblerait même que leur musique devienne de plus en plus construite et étudiée, allant parfois jusqu’à des intonations ou passages jazz, qui peuvent partir en hardcore reggae au détour d’une note, sans prévenir… Les textes, à leur habitude, couvrent différents sujets tant négatifs (ce qu’ils abhorrent comme la religion, la guerre, le fascisme, la passivité, l’abus de drogues…) mais aussi positifs (ce qui les rapproche, l’amitié, la lutte, la révolte, le partage…). Bref, les yeux fermés, encore une bonne cuvée, et bien sûr, à voir et revoir sans modération sur les scènes européennes. (À noter qu’il sortira en double 33 T. chez Maloka, voir p. 21)! / Ericca

100 GRAMMES DE TETES | Good stuff |CD & LP – Crash disques
Les Houlala
| Good stuff |CD & LP – Crash disques
Inner Terrestrials
| Tales of Terror |CD & LP – Crash disques

A propos Abloc

Abloc
Zéro pub ! Zéro profit ! 100% indépendant - ABLOC est un webzine ( enervé ) animé par des actrices et acteurs de la scène punk DIY(DoItYourself) et/ou libertaire. Sujets de société, littérature, musique, BD, ciné etc... pas de limite ou de barrière pourvu que ça nous plaise.

Regardez aussi

Je vais rester

Je vais rester

Partis pour des vacances d’été à Palavas-les –Flots, Roland et Fabienne sont à peine arrivés …

Laisser un commentaire