Meurtres pour rédemption

Meurtres pour rédemption

Auteur(s): Karine Giebel
Date de sortie:
Éditeur(s): Fleuve noir
Karine Giebel

Voilà un ouvrage qui apparaît comme un soleil (noir) dans le climat littéraire hexagonal actuel aux relents un peu trop bobos et nombrilistes à mon goût. Un roman noir, dur et incisif, racontant l’histoire ou plutôt la souffrance de Marianne, que l’on suit pas à pas et qui, je dois dire, noue les tripes. Ange déchu, l’héroïne plonge dans l’enfer de la taule, après une cavalcade où restent sur le carreau deux flics, enfin presque. Elle va le payer par la perpétuité et une descente violente aux enfers. Tabassage par les matons ; elle en tue une au passage, privations, dépendance à l’héro qu’elle arrive à se procurer auprès d’un gardien contre l’avilissement de son propre corps. Et puis, il y a aussi les bastons avec les codétenues. Parce que Marianne sait se battre et elle fait peur, ce qui rend jalouse la caïd de la taule. La jeune femme n’a que la prison comme seule perspective d’avenir. Pourtant un jour, trois hommes, trois flics peut-être, lui promettent la liberté. Mais tout se paye et elle va devoir faire ressurgir la tueuse, le monstre comme disent les autres, qui sommeille en elle..

Laisser un commentaire