vinyl-records
vinyl-records

SOTL# 7 /// Hazem

Un acteur de la scène = une liste de 10 morceaux. Pas forcément les meilleurs, les premiers, les mieux joués, mais plutôt la musique qui l’inspire, qu’il aime sans raisons particulières. Le genre de trucs qu’il écoute dans le noir, ou en fin de soirée, chaud comme un marron sur le poêle.


C’est aux militants d’écrire et de raconter leur histoire. Et à personne d’autre. Il n’est pas question d’alimenter une quelconque légende mais simplement de court-circuiter la machine médiatique et de la rendre dispensable.

Quand Hazem a tourné Acta Non Verba (2015), peut-être ne pouvait-il pas « expliquer pourquoi et comment il a mené ce projet de documentaire », toujours est-il, qu’au delà du témoignage, il a réalisé un excellent outil pédagogique et militant. En replaçant sans-cesse la lutte antifasciste dans la lutte sociale globale, dans la lutte des classes, dans le mouvement révolutionnaire, les interlocuteurs d’Hazem font œuvre de salubrité politique au sein du mouvement antifasciste et face au discours dominant.

Hazem, qui est vous l’aurez compris notre DJ de la semaine, est aussi co-gérant du Molotov, salle de concerts et lieu de rencontres dans le quartier de la Plaine, à Marseille. Il n’existe pas de lieu similaire en France, militant mais pas exclusif, à la programmation musical variée. On peut aussi bien y voir les hardcoreux de Sick of it All, les rednecks tarés de Godamn Gallows, que les Partisans ou d’autres groupes militants.

Il fait également parti du collectif Nosotros qui, sur le modèle italien, milite dans son siècle, pour son quartier. On lui prête aussi une proximité avec un certain DJ Merguez, mais ça, c’est sa vie privée…

Avant que le mantra Do it Yourself devienne une marque de t-shirt, il est temps d’en faire une réalité. Alors ferme ta gueule et agis ! Et danse. /Mateo B.

 

[divider style= »dotted » top= »20″ bottom= »20″]

[divider style= »dotted » top= »20″ bottom= »20″]

Sallie Ford / I Swear

Parce que le rock’n’roll se doit de continuer.

The Movement / Karl Marx

J’ai découvert The Movement au début de Myspace, une invitation par messagerie et ils sont descendus à Marseille, énergie, bon niveau technique et rythme de fou. A mon sens un des meilleurs groupes en live de la scène

The Goddamn Gallows / 7 Devils

Psycho country de l’enfer, The Maker un des meilleurs albums de l’année.

Bolchoi / Ma famille, mon crew

Dix ans après j’écoute toujours l’album de Bolchoi…

Bull Brigade / Keep The Faith

Torino’s finest oi !

The Underground Youth / Morning sun

Dernièrement un de mes plus gros coups de cœur avec les Whispering Sons.

Frustration / Too Many Questions

And got no answers

Bror Gunnar Jansson / Ain’t No Grave

One man band avec un blues caverneux qui te fait vibrer

Casey / Dans nos histoires

La première fois que j’ai écouté se morceau , sa m’a vraiment donné les frissons

VII / Lit de mort

C’est grâce à VII que je me suis mis au hip hop , avec Lit de mort, il nous raconte l’histoire du peuple basque et sa lutte.

Majed el isa / Lehe

La musique traditionnelle saoudienne revisité par Majed.

Extra Track /// Have Heart / The Unbreakable

Laisser un commentaire